30 oct. 2014

Atelier Coloriage Géant & Je dessine… Pas à Pas (Editions Usborne) : Coup de Cœur !

Récemment nous aimons beaucoup dessiner et colorier. C’est en découvrant un coloriage XXXL en longueur que nous avons eu l’idée d’en faire un nous-mêmes. Par la même occasion nous avons découvert l’ouvrage « Je dessine … pas à pas » des Editions Usborne. Cet ouvrage permet d’apprendre à dessiner et de s’entraîner étape par étape pour acquérir une confiance dans son trait de crayon. Feutres, crayons à papier et pastels nous voilà !


Le coloriage extra-long présente un super avantage : tout le monde participe. On s’assoit les uns à côté des autres sur la table et on partage un merveilleux moment en coloriant ensemble et le résultat est super. Chacun avec son style va apporter ses couleurs en remplissant comme il faut, en dépassant parfois un peu, en gribouillant, en utilisant des feutres ou des crayons… C’est éclectique! 


Pour créer ce coloriage géant, nous avons dessiné des scènes ou des objets sur plusieurs feuilles de format A3 que nous avons ensuite scotchée les unes aux autres. Pour les dessins nous avons utilisé les vidéos « Simon Draws » car nous aimons beaucoup Simon’s Cat. Nous avons également utilisé les ouvrages « 365 choses à dessiner et à peindre » ainsi que « Je dessine pas à pas » des Editions Usborne.


Une fois le dessin achevé, place au meilleur moment, le coloriage ! Et là chacun fait ce qu’il veut mais chacun le fait ensemble. Cet atelier est un moyen intéressant de stimuler l’interaction et l’expression. Chacun peut parler à son tour de ce qu’il est entrain de faire et raconter une histoire en se basant sur ce qu’il colorie.  

« Je dessine… pas à pas » est un ouvrage qui peut être utilisé quotidiennement comme exercice de psychomotricité fine. Il reprend de nombreuses formes de tailles différentes et c’est un exercice ludique pour s’entraîner à imiter parfaitement.




L’avantage de cet ouvrage c’est qu’on peut dessiner directement dessus comme il  y a de la place réservée à cet effet. Les thèmes sont très variés : du savant fou aux insectes en passant la chouette et le dessin d’une grande ville, chacun y trouve quelque chose à son goût. En plus, pour de nombreux modèles, l’ouvrage propose des variantes et des idées à essayer.



Pour d’autres idées de coloriage, découvrez notre article « Colorier : Développer sa motricité fine et sa précision ».




Découvrons les émotions (Everyday Speech) : L’application pour travailler les émotions au quotidien

Découvrons les émotions par Everyday Speech nous a immédiatement plu grâce à son interface intuitive et ses activités intelligentes pour travailler les émotions au quotidien. Traduite en français par Annie Filion, c’est un outil indispensable pour comprendre, nommer, associer et reconnaître les émotions.




 L’application propose quatre activités : jeu d’associations, jeu de discussion, cartes-éclair. Depuis la page d’accueil vous pouvez accéder aux réglages et activer ou désactiver certaines fonctionnalités propres à chaque activité. Ainsi, votre travail est adapté aux besoins et aux défis de chacun.

Le jeu d’association consiste à trouver la réponse à une consigne écrite que l’on peut entendre en la touchant. L’utilisateur voit apparaître plusieurs photographies correspondant chacune à une émotion particulière. Si l’utilisateur se trompe, la photographie est entourée de rouge et l’émotion est nommée. Lorsqu’il réussit, la photographie est bordée de vert et les autres émotions apparaissent également.

Cette activité a deux points forts : le premier, et ça c’est vraiment bien, c’est qu’à la fin de l’exercice, l’écran ne change pas automatiquement. Vous pouvez ainsi rester sur les photographies, comprendre les erreurs, évoquer chaque émotion, les reproduire avec l’utilisateur donc permettre une véritable assimilation. Lorsque vous avez fini vous pouvez glisser votre doigt sur l’écran et l’exercice suivant apparaîtra. Le deuxième point fort, c’est la possibilité de se tromper et de distinguer entre une bonne et une mauvaise réponse.


La consigne apparaît par écrit  et il faut la toucher pour l’entendre. Ce serait vraiment bien de pouvoir avoir un réglage à activer/désactiver qui permette d’avoir la consigne lue automatiquement au début de chaque exercice. Devoir toucher la consigne pour l’entendre n’est pas forcément un automatisme chez chaque utilisateur. De plus, si on veut travailler la lecture et que l’on souhaite aider l’utilisateur à lire seul en découpant syllabe par syllabe chaque mot, en effleurant l’écran on entend la consigne.

Les photographies sont d’excellente qualité. Elles représentent très bien chaque émotion. Nous apprécions particulièrement le fait que les personnes représentées soient tour à tour d’âge et de sexe différent.


Une série d’exercices dans le jeu d’association peut aller jusqu’à quinze questions distinctes. C’est à vous de définir avant le début de l’exercice si vous souhaitez tester les quinze émotions disponibles ou seulement celles de votre choix.

Le jeu de discussion propose une carte émotion et une carte  « énoncé » à l’écran. Ces cartes « énoncé » permettent de débuter une conversation ou de travailler à partir de l’émotion. Par exemple elles peuvent demander à l’utilisateur s’il a déjà ressenti cette émotion, s’il peut la décrire, elles peuvent également l’inviter à dessiner un visage représentant l’émotion ou à jouer une scène mimant l’émotion.


Cette partie de l’application rappelle « Conversation TherAppy » de Tactus Therapy. C’est une partie très intéressante car vous pouvez la personnaliser en rajoutant vos propres énoncés.

Dans « Cartes-éclair », le but est de reconnaître chaque émotion individuellement. Chaque carte est composée d’un recto avec la photographie représentant l’émotion et en la touchant on fait apparaître au verso un texte qui explique ce qui permet d’identifier l’émotion.



L’application permet de créer ses propres émotions dans la partie « gestion des émotions ». C’est une application facile à utiliser, personnalisable, avec de nombreux réglages et trois modes de travail pertinents. Très bien traduite, elle permet aux francophones d’avoir un outil adapté pour identifier, discriminer et décrire chaque émotion !



29 oct. 2014

Montessori Math City (Les 3 Elles Interactive) : L’application de mathématiques INDISPENSABLE pour comprendre les nombres

Les applications des Trois Elles Interactive sont des applications utiles et pédagogues. Que ce soit en mathématiques ou en français, la qualité est toujours au rendez-vous. « Montessori Math City » est notre coup de cœur « mathématiques en numérique » de l’année ! Intelligente et ludique, cette application est exactement ce que nous recherchions afin que le système décimal ne soit plus un labyrinthe de dizaine, centaine, zéro et un mais un système clair et facile et appréhender. Merci les Trois Elles !


Cette application est à utiliser une fois que l’utilisateur maitrise les chiffres de 0 à 9 pour l’aider à passer au niveau supérieur. Les Trois Elles proposent d’ailleurs Numberland pour une première introduction aux chiffres. Les applications qui vont au-delà de 10 sont rares et souvent elles embrouillent plus qu’elle ne débroussaillent le terrain. Dans « Montessori Math City », les activités sont progressives.

Commençons avec le « Matériel Montessori ». Dans cette section de l’application, l’utilisateur est guidé depuis 1 jusqu’au millier grâce à de nombreuses étapes pour l’aider à comprendre le concept des dizaines, centaines et unités ainsi qu’à jouer avec. Les Trois Elles proposent un système de bille pour représenter chaque unité. Ces billes sont organisées en bâton pour les dizaines, en carré pour les centaines et un cube pour les milliers. L’application propose d’alterner l’apprentissage avec des exercices pratiques. Logique et guidant l’utilisateur à chaque pas, c’est une application parfaite !


A côté de chaque exercice numérique vous pouvez travailler sur papier chaque concept afin de créer un pont entre ce qui est appris sur la tablette et ce qui est requis de connaître. Vous pouvez imprimer et plastifier des billes pour les unités, des bâtons de billes pour les dizaines, des carrés de billes pour les centaines et fabriquer un cube (voir l’application Foldify) pour le millier afin de recréer les exercices et de les personnaliser aux difficultés de l’utilisateur.

L’application propose également l’activité “La Maison des Nombres”. Cette activité est une façon ludique de mettre en pratique ce qui a été appris précédemment. Chaque partie du nombre est représentée par une maison/un immeuble à construire en fonction du nombre donné.


A chaque réussite, l’utilisateur débloque des accessoires pour sa “City”. Maisons, fontaines, moyens de transport, arbres, manège, building, cabine téléphonique… C’est une partie très ludique surtout grâce à toutes les animations à découvrir. Au fur et à mesure que la ville se peuple et prend vie il y a tout un monde à explorer!




Vous souhaitez trouver un moyen pour permettre de traverser le pont de la rive de la découverte des chiffres jusqu’à la rive de la maitrise des nombres: Montessori Maths City vous guidera avec succès d’un bout à l’autre!





La Sorcière est-elle amoureuse ? (Slim Cricket) : Chouette ! La Sorcière est de Retour avec Faribole !

Qu’est-ce qu’il y a de mieux à Halloween ? Les Histoires de sorcières ? Non ! Les Histoires de La Sorcière de Slim Cricket ! Celle qu’on aime tant, admirée pendant sa quête pour retrouver son nom et lors de ses jeunes années à l’école Poularde. 
Pour Halloween 2014, La Sorcière nous offre une nouvelle aventure pleine de péripétie, sortilège et d’humour ! Enfourchez vos balais, nous partons à sa rencontre…Un jour, son prince viendraaaaa!!



« Sorcière Sorcière, c’est toi la plus affreusement belle sorcière de tous les temps ! » Voici un refrain que la Sorcière rêve d’entendre de la part de son merveilleux miroir magique (que vous connaissez déjà d’ailleurs…) avant de rejoindre Merlimpinpin à sa grande soirée et le rendre fou d’amour grâce à ses nombreux charmes. Mais avant, cela, il s’agit de travailler sur ces fameux charmes et quelques visites s’imposent : un relooking, un nouveau moyen de locomotion et surtout l’apprentissage des bonnes manières ! Avec tous ces efforts, la Sorcière parviendra-t-elle à vivre d’amour et d’eau pas fraîche avec l’élu de son cœur ? 

Fan de Slim Cricket les Sauterelles ? Non !! MEGA-ARCHI-SUPER Fans vous voulez dire ! Cet incroyable studio d’animation propose dans ses applications d’excellentes histoires, des activités sympathiques, des personnages charmants, des sourires à la pelle, des bons moments à partager, des parties de rigolades ensorcelantes. Bref, découvrir une application Slim Cricket c’est un grand plaisir à chaque fois !


« La Sorcière est-elle amoureuse? » ne fait pas exception à la règle. Assortie de trois niveaux de difficulté, l’histoire est parsemée d’activités et d’astuces ingénieuses pour impliquer le lecteur dans le récit. Parfois la différence entre le papier et le numérique est assez floue, chez Slim Cricket, le numérique reçoit ses lettres de noblesse et offre un produit impossible à traduire sur papier ! Toutes les fonctionnalités de la tablette sont utilisées et c'est très apprécié!


Les activités de l’histoire sont variées et originales. Entre un miroir à réparer (logique),  un relooking à respecter à la lettre (mémoire), une soupe où il faut se souvenir des bonnes manières (respecter plusieurs consignes), une course de balais à 200 à l’heure (coordination vue-gestes) et encore bien d’autres choses, pas une seconde d’ennui !


Les éléments des scènes sont animés. Il faut explorer et toucher partout afin de profiter de tous les cadeaux cachés des créateurs de l’application. Notre coup de cœur : les nuages qui changent de couleurs ! Présents dans les applications de la sorcière, c’est la première chose qu’on touche pour vérifier que l’on peut s’amuser avec le ciel.

L’application est disponible en français et en anglais. La Sauterelle adore autant la version française que la version anglaise. Dans les deux cas les voix des narrateurs donnent merveilleusement vie à l’histoire !


Au fur et à mesure que vous découvrez l’histoire n’oubliez pas de chercher le petit cricket et de réussir les activités. De cette manière, vous découvrirez une charmante surprise ! Chut ! La Sauterelle ne dévoilera pas ce secret mais elle vous confiera simplement que c'est bourré d'humour et d'amour!




Pour Halloween cette année nous vous proposons une sélection d’applications monstrueusement parfaites, n’oubliez pas de rajouter à la liste « La Sorcière est-elle amoureuse » pour que cette liste soit complète !







Découvrez les autres applications Made by Slim Cricket! 




26 oct. 2014

Hello Halloween :) Profitons des douceurs de la journée de la citrouille…

Pour Halloween nos tablettes vont se parer d’orange et de noir et nous inviter à découvrir des applications de sorcières, magiciens, et bonnes fées ! 
Petit tour d’horizon sur les indispensables du 31 octobre…
Ha, ha, ha... Happy Halloween! 




Il était une fois… Les Histoires !

Ecrit par Anne Loyer, illustré par Sophie Rohrbach et mis en musique par Bit the Bit, voici une aventure numérique parfaite pour Halloween ! Le héros de l’histoire c’est le lecteur ! Glissé dans la peau d’Aldebert ou d’Apolline, il va parcourir les pièces d’un manoir hanté à la recherche des fantômes de son arbre généalogique. Cette excellente application mélange histoire, activités, logique, stratégie et mystère ! Une potion à avaler d’un trait pour passer un excellent moment…

Notre Sorcière sans Nom est un must pour Halloween ! Nous n’imaginons pas une seconde passer la journée sans la découvrir à la recherche de son nom ou petite à l’école avec son copain Pipo. La magie de SlimCricket c’est de nous embarquer systématiquement pour une aventure pleine d’humour. Pour la Sorcière : hip hip Halloween !

Plongeons désormais dans une histoire entre peur de l’inconnu et poésie. Ecrit par Cathy Dutruch et illustré par Juliette Lancien, Ogre-Doux est une autre façon d’aborder Halloween. Un ogre, une petite fille et une bibliothèque. Qui dévorera qui ? Grâce à sa présentation unique, Halloween se parera de ses lettres de noblesse pendant la lecture de cette histoire délicate. A recommander pour tous les amoureux des mots.


Incontournable depuis qu’Halloween se fête sur tablette, la collection Même pas peur permet d’aborder la peur sous plusieurs aspects grâce à des personnages attachants dont la vie est difficile à cause de la peur qui les tourmente et les empêche d’être heureux. De Mimi à Gaspard, en passant par Léo et Marcel, leur histoire est contée par la superbe voix de Jean-Pierre Marielle.

Envie de lire et d’écouter ! Alors direction l’excellente collection de Nathan « Premières Lectures ». Disponible sur tablette et sur papier « J’adore le jus de rat » est l’histoire de Milo, un apprenti sorcier qui souhaite devenir le plus fort et le plus méchant (c’est Halloween en même temps !). Les épreuves de sorcellerie vont lui permettre de se découvrir réellement.  Ecrit par René Gouichoux, illustré par Mylène Rigaudie et raconté par Michel Elias, ce livre utilise le principe de la lecture partagée, une lecture pour le grand et une lecture pour la graine de lecteur.
  
Fêter Halloween sans parler du Loup ? Impossible ! Le loup de Lulu est assez unique et la beauté des illustrations et du texte nous impressionnent. La Lulu de Daniel Picouly et Frédéric Pillot c’est une Lulu sans peur ! Alors quand elle entend un loup pleurer dans la forêt, elle ne réfléchit pas et tente tout pour l’aider à devenir un vrai loup ! Une belle histoire sur l’amitié et les apparences.

Ces deux classiques produisent toujours leur effet grâce au graphisme impeccable et à l’enchainement animé des scènes de ces contes. Gallimard Jeunesse nous invite à passer avec nos trois petits cochons et le petit chaperon rouge un excellent moment. Tour à tour apeuré par le Loup et vainqueur de cet éternel Grand Méchant, les personnages sont amusants, les animations merveilleuses et le tour est joué pour passer un bon moment.


Sésapp ouvre toi ! Les applications…

Dans la famille des Zombies je recherche la sœur de la mère de ma sœur… Euhhh, ma tante ? Bingo ! Vous êtes dans Silly Family, un jeu où les relations familiales prennent un tout autre sens ! Et quoi de mieux qu’en ce jour d’Halloween que de jouer avec la famille Zombies pour tester sa logique et sa perspicacité. Silly Family est disponible gratuitement ou en version payante sans publicité. Grâce à des activités variées, les énigmes n’auront plus aucun secret pour vous !

Plume est l’héroïne de plusieurs applications structurées et ludiques. Dans cette version spécialement conçue pour Halloween, l’application reprend le folklore et le vocabulaire d’Halloween dans plusieurs activités. Entre association visuelle, association auditive, discrimination et activités ludiques, voici une excellente manière de travailler des compétences essentielles dans l’ambiance citrouille !



Nous utilisons toute l’année cette excellente application mais si vous ne la connaissez pas encore, alors Halloween est peut-être la journée idéale pour rencontrer les monstres de la Lecture ! Cette excellente application propose une méthode guidée pour apprendre à reconnaître des syllabes ou des ensembles de lettres. C’est une des meilleures applications pour l’apprentissage de la lecture. La Sauterelle vous la recommande vivement !

Qui n’aime pas jouer aux cartes le soir à la lueur d’une bougie (ou d’une tablette…) ? Kibaki est un super jeu de bataille disponible sur tablette et propose en achat intégré un pack « Monstres » ! L’occasion de mettre votre jeu de cartes préféré aux couleurs de la journée tout en continuant à vous amuser.

Le Bon Chemin est une super application de logique ! Elle revient en version super Halloween et là il s’agit d’aider des monstres, vampires, chats et fantômes à retrouver leur chemin. Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore cette fabuleuse application, le principe est de relier deux éléments identiques grâce à des pièces illustrées. Des chemins sont tracés, il suffit de les replacer en faisant preuve de logique aux croisements, quand il y a plusieurs personnages et quand la difficulté augmente.
A&R Entertainment propose d’ailleurs un super pack Halloween avec quatre applications dont « Le Bon Chemin ! Halloween ». Les Autres applications sont « Mes Premiers Puzzles : Aliens », « Trois Jeux Educatifs en Un pour Halloween », « Jeu de Mémoire « Les Monstres » et « Othello d’enfer ». A&R Entertainment c’est la garantie de jeux intuitifs et ludiques de qualité pour votre tablette !

Chocolapps nous avait fait plaisir avec son studio spécial Hiver, le voici de retour avec un studio pour Halloween ! A télécharger gratuitement avec deux dessins, l’application contient un achat intégré pour débloquer tous les dessins. Chapeau bas aux créateurs de ce studio de couleurs, car tout est présent pour passer un bon moment, la variété et l’originalité sont reines et on s’amuse à faire de beaux dessins pour les imprimer plus tard.

Hallogames ! Les jeux…

Le Bal Masqué
Pour Halloween, on se déguise ! Et le loup, ce grand gentil chez Janod s’est déguisé lui aussi, en pirate, en enchanteur, en Blanche-Neige, en chevalier ou en fée, ça c’est à vous de deviner ! Le Bal Masqué se joue à deux, tour à tour on demande à l’autre des indices sur le costume du loup et on élimine les déguisements qui ne correspondent pas ! Loup, qui es-tu ?!

Mistiboo !
C’est le jeu par excellente pour halloween. Toutes les lumières sont éteintes, les cartes fluorescentes émettent leur petite lumière et … badaboum un bruit suspect ! Question ambiance, Mistiboo (Djeco) n’a pas d’égal, se jouant dans le noir, cette édition effrayante du mistigri vous permettra de vous amuser de manière originale en cette nuit pas comme les autres.



La Lampe des Ombres 
Chez Moulin Roty, on trouve des objets magiques dont cette jolie lampe des ombres. En fixant les décors sur la lampe vous pourrez planter le point de départ à des histoires rocambolesques avec des sorcières, des dragons et des princesses. Parfait pour une nuit mystérieuse…

A l’école des Fantômes
Dans ce jeu de cartes Haba il faut faire preuve de mémoire et de concentration… Dans le château hanté, il y a 20 habitants. Chaque carte représente douze habitants, on la regarde, on la mémorise et on la retourne. Puis, chaque petit fantôme joueur doit effrayer un habitant qu’il pense être sur la carte. Chaque bonne réponse lui permet d’avancer et de se rapprocher du but ultime : devenir grand maître fantôme !



Et chez Usborne ? Une collection entière pour s’amuser pendant la période d’Halloween, autocollants de monstres, d’extraterrestres, de fantômes de zombies et de squelettes pour rester dans le thème de cette fête.


Bonne fête d'Halloween!! 

25 oct. 2014

Le Piano de Topo (Gyrophare Editions) : Un Superbe Conte Musical

Créé par Harvey Stevenson, sur une musique de Paul Beri, laissez-vous entraîner dans le monde Topo pour qui « rien est plus beau qu’un piano et rien n’est plus magique que la musique »… Les mots comme les notes du "Piano de Topo", très beau conte musical numérique enchantent les oreilles des lecteurs et nous invitent à découvrir le courage et la passion de ce petit musicien pas comme les autres.



Topo est un petit rat d’égout qui aime sortir de ses souterrains pour écouter le pianiste jouer. Les notes virevoltent dans l’air comme des bulles. Puis, chaque nuit, il redescend dans son monde et s’assoit lui aussi à un piano qu’il a fabriqué seul. Son piano, unique, comme sa passion pour la belle musique, lui permet de partager des mélodies que chacun de ses amis aime écouter. Malheureusement une inondation va bouleverser ses journées. Comment permettre à la musique de revenir quand tout est détruit ?


Ce conte musical est animé pour permettre au lecteur de participer à l’histoire. Chaque scène offre de nouvelles explorations et de nouvelles découvertes. Que ce soit d’aider Topo à s’enfuir pour éviter les griffes du chat, ou encore, de faire apparaître l’univers dans lequel chacun plonge à l’écoute des notes du piano, ou encore de voir à travers le terrible orage, le lecteur interagit avec l’histoire. Nous avons beaucoup aimé cet aspect de l’application ! Surtout l’illustration des notes par des bulles qui volent dans les airs.


Le texte est présent sur chaque scène. Composé de plusieurs phrases, il est parfait pour les lecteurs débutants qui ont besoin d’entrainement. Vous pouvez également vous laissez bercer par la voix de la narratrice qui donne parfaitement vie au récit !  L’histoire est d’ailleurs disponible en français, anglais et italien et dans chaque langue ce sont des comédiens professionnels qui ont prêté leur voix (et leur talent !) aux mots.

L’univers de Topo est très beau tant au niveau du texte que des illustrations et de la musique. Chaque détail est soigné et l’ensemble offre un très beau rendu. Pour tous ceux qui aiment la musique, cette histoire est une excellente façon d’allier ce plaisir à celui de la lecture.

L'application offre également une interface pour jouer sur le piano très unique de Topo! L'occasion de s'amuser avec les sons et la musique autrement...


Une des scènes préférées des Sauterelles c’est celle où grâce son unique pouvoir, Topo échappe au chat qui souhaite l’attraper. Nous ne vous en dirons pas plus. L’animation, la musique, le texte, tout culmine à ce moment du récit en un moment magique et touchant.



Musical et poétique, avec de l’aventure et de la passion, « Le Piano de Topo » est une belle application qui propose une histoire entre mots et notes. A partager ou à écouter dans son cocon, Topo est un compagnon qui nous remplit d’espoir et de joie !



11 oct. 2014

La Grande Nuit (Vert Pomme Editions) : Une histoire magique

Alors que nous prenons la route vers la fin de l’année et qu’après Halloween (qui se rapproche si vite) nous célébrerons la Saint-Nicolas puis Noël et enfin la nouvelle année, Nancy Guilbert nous propose une histoire magique « La Grande Nuit », illustrée par Séverine Dalla et publiée chez Vert Pomme Editions. La Sauterelle a eu un immense coup de cœur pour cette maison d’édition portée par la passion de son éditrice. Depuis son esprit jusqu’à ses histoires en passant par ses magnifiques illustrations, Vert Pomme c’est un gage de qualité et d’engagement pour les lecteurs avides de beaux livres.


A commander en ligne sur le site des éditions Vert Pomme, ces ouvrages se présentent sous la forme de strips de bande dessinée et accompagnée de texte à la manière d’un album jeunesse. Vous aurez un réel plaisir à raconter et à lire l’histoire. En effet, le lecteur est respecté en tant que futur citoyen. Avec une intelligente délicatesse, chaque ouvrage présente un thème important en lien avec l’écologie ou le développement durable pour éveiller la curiosité du lecteur.


« La Grande Nuit » s’inscrit dans cette ligne éditoriale. Dédié « à tous ceux qui œuvrent pour une seconde vie ou une seconde chance »,  Nancy Guilbert nous entraîne au cœur d’une forêt dans ce qui ressemble à une décharge sauvage à la rencontre de jouets abandonnés et abîmés. Eux savent qu’ils ne sont pas à leur place et heureusement, dans cette forêt un grand-père magicien se promène souvent pour offrir une seconde chance à ceux laissés sur le côté.

L’histoire est superbe et abordent de nombreux thèmes. Encore plus important que la réutilisation, le recyclage ou l’offre d’une deuxième vie à des objets comme des jouets, l’auteure évoque la seconde chance pour chacun. Les mots sont justes et la découverte magique.


Les illustrations de Séverine Dalla offre un magnifique support visuel à l’histoire. Nous avons déjà adoré son coup de crayon dans « Cours, Petit Hérisson » et c’est avec plaisir que nous la retrouvons dans « La Grande Nuit ». Que ce soit Louison ou Barnabé, les héros Vert Pomme sont toujours attachants! 

Chaque histoire est suivie de plusieurs pages pour expliquer le thème du livre. Ces documentaires sont excellents et permettent d’ouvrir l’histoire à des discussions de telle manière que la dernière page ne marque pas une fin mais un début. Dans « La Grande Nuit », le lecteur découvrira également plusieurs activités de bricolage en lien avec l’histoire. La Sauterelle est toujours friande de pistes pour poursuivre un thème à travers plusieurs activités et c'est un vrai plaisir de retrouver cette possibilité chez Vert Pomme. 


Chaque commande s’accompagne d’une petite surprise. La boutique de Vert Pomme regorge de merveilleux titres ! N’hésitez pas à partager vos coups de cœur avec la Sauterelle Tactile. 
Bonne lecture !





Rencontre avec... Philippe Converset

La Musique accompagne nos vies et KidZik est l’application parfaite pour permettre l’accessibilité à ses chansons préférées! Téléchargée et rapidement upgradée à la version illimitée pour pouvoir charger un nombre d’albums sans fin, la Sauterelle a rapidement été dépassée par le succès de l’application ! En quelques jours, celle-ci s’est naturellement placée tout en haut (et y reste !) du hit parade des applications les plus sollicitées. C'est donc sans surprise que nous avons appris que KidZik avait dépassé les 100 000 téléchargements le 19 septembre!


Vous pouvez téléchargez KidZik sur l’App Store. Pour charger votre contenu sonore dans cette application, il suffit d’aller sur votre application de musique, de créer une playlist « KidZik » et d’y ajouter les albums ou titres de votre choix. N'hésitez pas à découvrir la superbe vidéo de présentation de l'éditeur! L'application est facile à enrichir et intuitive à utiliser. 

L’astuce de la Sauterelle pour ce lecteur à la pointe de la technologie : on varie les plaisirs ! En effet, on ajoute des chansons, des morceaux de musique classique, des histoires comme les mp3 de La Souris Qui Raconte qui accompagnent l’achat de chaque histoire sur son site, les pistes sonores enregistrés par ses soins… Les possibilités  et les finalités sont infinies ce que la Sauterelle Tactile apprécie !

Certains argumentent que la tablette empêchent d’aiguiser la sensibilité au contenu, KidZik leur prouve bien au contraire que grâce à la tablette aujourd’hui on peut apprendre, s’amuser, se détendre, danser, chanter et bouger ! 

Vive KidZik, vive la musique et vive Philippe Converset, son créateur qui vient nous raconter l’histoire de cette merveilleuse application !
  



La Sauterelle Tactile : Bonjour Philippe Converset, vous êtes le développeur de nombreuses applications et autoéditez « KidZik », une application de musique pour les enfants très intuitive. Comment est né votre intérêt pour le développement d’applications numériques ?

Philippe Converset : Bonjour, tout d'abord merci beaucoup pour l'intérêt que vous portez à KidZik ! En ce qui concerne le développement d'applications, on peut dire que je suis tombé dans la marmite assez jeune, je me suis passionné pour la programmation en début d'adolescence, période durant laquelle j'ai suivi l’évolution incroyable de la micro informatique. J'ai poursuivi mes études dans le domaine informatique pour en faire mon métier. J'ai travaillé dans plusieurs sociétés et ai développé des applications pour le grand public et pour les professionnels. La notion d'interface graphique simple et intuitive a toujours été au centre de mes préoccupations. L'arrivée de l'iPhone, et sa simplicité d'utilisation ont été un élément déclencheur qui m'a convaincu de me lancer dans le développement d'applications mobiles en tant que prestataire. Cette aventure a démarré en 2010 et ma passion n'a fait que s'accroître.

La Sauterelle Tactile : Pouvez-vous nous décrire KidZik en quelques mots ?

Philippe Converset : KidZik est un lecteur de musique dédiée aux enfants. KidZik donne aux enfants la possibilité d’écouter leur musique tout seul, un peu comme un mange-disque numérique. KidZik est volontairement très simple, il ne fait qu’une chose en essayant d’être le plus intuitif possible.


La Sauterelle Tactile : KidZik est une application mûrement réfléchie puisque vous nous avez confié que vous avez réfléchi au concept pendant plusieurs années. Pouvez-vous nous raconter l’histoire de cette application depuis la genèse de l’idée jusqu’à sa publication dans l’App Store ?

Philippe Converset : J’aime beaucoup la musique, je suis passé assez rapidement au tout numérique, à la fois pour des raisons de place physique mais aussi par curiosité afin de savoir comment j’allais la consommer numériquement. Mes enfants avaient bien sûrs plusieurs albums qu’ils écoutaient régulièrement mais avaient beaucoup de mal avec iTunes que j’utilisais à l’époque et qui pourtant était une des solutions les plus simples pour un adulte.
C’est à ce moment là que j’ai commencé à développer une application permettant de simplifier l’accès à la musique. 

L’idée était de visualiser uniquement les albums et de pouvoir écouter un album en cliquant dessus. Une première version nommée KidTunes a été disponible en 2005 sur Windows, le design a été réalisé avec Alexia Chailleux, une amie graphiste avec qui je suis associé maintenant sur KidZik. La diffusion a été extrêmement confidentielle bien qu’il me semble avoir eu au moins un utilisateur qui avait laissé un commentaire très satisfait ! Pour l’anecdote, le site de l’époque est toujours accessible.

Une seconde version plus aboutie a été développée à la fois sur Windows et Mac, on va dire que la première version était plus un prototype permettant de valider le concept, la seconde version est une véritable appli utilisable. Néanmoins, je n’étais pas pleinement satisfait pour une raison simple : la souris ! L’appli était intuitive, le design était simple et coloré mais pour un enfant, manipuler une souris n’était pas évident, et puis en voyant toutes ces pochettes d’albums sur un écrans, je rêvais de pouvoir appuyer dessus avec le doigt… Vous comprenez bien évidemment la suite.

Lorsque l’iPhone est apparu en 2007, il y avait enfin un appareil tactile intuitif mais la taille de l’écran n’était pas adaptée à un lecteur de musique. Ensuite l’iPad est arrivé en 2010 et il est devenu évident pour moi que je devais porter mon application dessus. Il m’a fallu du temps pour revoir le design avec mon associée Alexia, réfléchir à un système innovant pour l’affichage des chansons dans le but de se passer le plus possible de texte, et développer l’application. Elle a été finalement disponible sur l’App Store en fin d’année 2012.


La Sauterelle Tactile : Le blog de la Sauterelle Tactile est né grâce aux portes que l’iPad a ouvertes pour les enfants extraordinaires. Grâce à son utilisation intuitive et à la richesse des applications disponibles (et à venir !), la tablette tactile est un instrument d’apprentissage, de découverte et d’autonomie merveilleux. Quelle est votre perspective en tant que développeur sur l’avenir de cet outil ?

Philippe Converset : Les enfants se sont déjà appropriés la tablette, il n’y a pas de doute à ce sujet, et le nombre de jeux et d’applications ludo-éducatives qui leurs sont dédiés est faramineux. Néanmoins, il me semble qu’il n’y a pas énormément d’applications “outils” à la disposition des jeunes enfants. A mon sens, KidZik, fait partie de cette catégorie d’applications qu’on peut appeler les outils, ce n’est pas un jeu ni une application éducative. Je pense que cette catégorie est amenée à croître et qu’il y a encore énormément de challenges afin de donner aux enfants plus d’indépendance. Il commence à y avoir par exemple des applications de mails ou de création d’albums photos. La difficulté consiste à inventer des manières d’interagir extrêmement intuitives avec peu de texte en restant dans un environnement sécurisé, c’est passionnant ! Quand à la tablette en tant que matériel, elle sera de plus en plus connectée aux évènements extérieurs et aux objets extérieurs. C’est un monde ou tout est encore à inventer, c’est très excitant pour un développeur !


La Sauterelle Tactile : Comment imaginez-vous l’accès numérique à la musique pour les enfants dans quelques années ?

Philippe Converset : Si l’accès à la musique évolue comme il a évolué pour les adultes, on peut dire que les enfants auront accès à de plus en plus d’albums. Ce qui fait naître un problème de navigation dans la musique. C’est un problème qui ne me semble pas résolu aujourd’hui pour les adultes, comment faire pour choisir de la musique parmi des dizaines de millier d’albums ? On peut s’aider des conseils d’amis, des commentaires d’autres utilisateurs, par l’attrait de la pochette, les sélections de blogs spécialisés, … Personnellement, je trouve ça assez limité mais je n’ai pas de solution (le problème est d’ailleurs très similaire pour les livres et les films). Pour revenir aux enfants, les parents sont aujourd’hui les prescripteurs des albums de musique mais on peut imaginer que les enfants aient prochainement plus de liberté (dans un cadre sécurisé) et soient donc amenés à utiliser des systèmes de navigation qu’il faudra absolument inventer.



La Sauterelle Tactile : Aujourd’hui KidZik fait partie de la sélection des meilleures applications pour enfants de l’App Store en France, en Belgique ou encore aux Etats-Unis. Félicitations ! Comment souhaiteriez-vous voir KidZik évoluer dans les mois et les années à venir ?

Philippe Converset : Nous avons beaucoup d’idées sur ce qui peut être apportés à KidZik. Nous réfléchissons à une version iPhone adaptée à une taille d’écran plus petite. Mais aussi à ajouter un mode sommeil afin d’aider l’enfant à s’endormir en musique. Permettre de dessiner directement sur les pochettes (est-ce un regret de ne pas avoir eu le droit de dessiner sur les pochettes des 33 tours de mes parents étant tout petit ?). Ou bien ajouter des animations adaptées à l’univers de chaque album. Ou encore afficher les albums en provenance d’autres sources de musique telles que Deezer, Spotify ou Rdio. Donc beaucoup d’idées qu’il va falloir trier...




La Sauterelle Tactile : Votre métier de développeur vous a mené à travailler sur des projets variés (à découvrir sur votre site!) et des applications comme "Les Quatre Saisons d’Antoine", "Pierre et le Loup", "Moi j’attends", "Le Carnaval des Animaux"… Pouvez-vous nous expliquer en quoi consiste votre travail ?

Philippe Converset : Sans oublier Dans Mon Rêve, application que j’aime beaucoup de par sa simplicité, sa poésie et son design sobre et coloré, et qui a eut le premier prix au salon de Bologne.

La plupart de mes clients viennent me voir en ayant des idées assez abouties sur l’appli qu’ils souhaitent. Certains par contre se lancent pour la première fois dans le développement d’appli et n’ont aucune notion technique. Je les aide alors à faire le tri, je leur propose des compromis afin de rester dans des temps de développement raisonnables. Je les pousse à aller au bout de leurs idées sans penser au développement afin de ne pas se brider, car ils ont souvent de fausses idées de ce qui est coûteux en terme de développement. 

J’apporte aussi des conseils en terme d’ergonomie afin de simplifier les interfaces graphiques ou bien afin d’apporter une petite touche de magie, toujours dans le but d’améliorer le confort de l’utilisateur mais aussi parfois pour le surprendre. Ensuite, je m’enferme dans une grotte pour ressortir avec une belle appli toute chaude :-) Non, en fait, il y a énormément d’échanges au cours de la réalisation de l’application, je fournis des versions intermédiaires afin de permettre à mon client de suivre l’avancement mais aussi afin d’apporter des modifications en cours de route. Et puis, il y a aussi des échanges fréquents avec les personnes responsables du son et surtout du graphisme.



La Sauterelle Tactile : Quels sont vos projets ?

Philippe Converset : Je suis très intéressé par l’Apple Watch…


La Sauterelle Tactile : Un dernier mot pour nos lecteurs ?

Philippe Converset : Surtout qu’ils n’hésitent pas à nous contacter par rapport à leur utilisation de KidZik, nous sommes très friands des remarques positives et négatives des utilisateurs. Ce sont les remarques des utilisateurs qui nous permettent de faire évoluer l’appli dans la meilleure direction qui soit.







La Sauterelle remercie Philippe Converset. C’est toujours un honneur de recevoir des créateurs numériques de talent sur le blog et de partager notre passion pour les tablettes tactiles ! Direction KidZik et ouvrons grand nos oreilles !